Crédit-dimpôt

Économie d’énergie : les équipements qui donnent droit au Crédit d’Impôt
Les changements de fenêtres, dans un logement achevé depuis plus de 2 ans, bénéficient du taux de TVA réduit. Ce taux de TVA s’applique sur la main d’oeuvre et les fournitures de fenêtres et volets. Pour obtenir cette réduction, les matériaux doivent être posés par des professionnels.Produits de rénovation éligibles au Crédit d’Impôt pour la transition énergétique (CITE) : TVA 5,5 % (1)Produits de rénovation non éligibles au CITE : TVA 10 % (1)Produits pour les travaux de neufs : TVA 20 % (1)QUI BÉNÉFICIE DU CRÉDIT D’IMPÔT ? (CITE)Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) concerne les propriétaires et les locataires souhaitant changer leurs fenêtres. Pour être éligibles au crédit d’impôt développement durable, les fenêtres et les portes doivent présenter un coefficient d’isolation thermique :

Fenêtres ou portes fenêtres ALU et PVC si : Uw ≤ 1.3 W/m².K et Sw ≥ 0.3 OU si Uw ≤ 1.7 et Sw ≥ 0.36

Volets isolants montés sur menuiserie Δ R > 0.22 (W/m².K)

Portes d’entrée donnant sur extérieur : Ud ≤ 1,7 W/m².K

Votre installateur vous remettra un justificatif de performances de vos menuiseries. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) concerne les matériels. Les frais de pose ne sont jamais pris en compte.

CRÉDIT D’IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (CITE) 30 %*

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) concerne les propriétaires et les locataires souhaitant changer leurs fenêtres. Pour être éligibles au crédit d’impôt développement durable, les fenêtres et les portes doivent présenter un coefficient d’isolation thermique :

*Sans bouquet de travaux

*Pour les fenêtres, portes et volets

*Dans les habitats individuels et collectifs

*Sans conditions de ressources

*Installation par un professionnel RGE

  1. selon loi de finances en cours
  2. sous réserve de changements des coefficients et du taux en vigueur

* A partir du 28 mars 2018, les fenêtres, volets et portes d’entrée ne seront plus éligibles au CITE – Sous réserve de la loi de finances en cours, art. 8 du PLF.