TOPEKOBAT vous conseille dans le choix de l’entretien de votre toiture et de votre façade:

LE NETTOYAGE

Comme tout objet, la toiture a elle aussi, besoin d’un nettoyage. Toutefois, la procédure même de cette opération diffère quelque peu de ce que l’on voit habituellement. Le nettoyage se définit comme étant une succession de démarches qui consiste à enlever les impuretés, les dépôts ou les bactéries d’un objet. Dans le cas d’une toiture, cette opération vise à éliminer toutes traces de mousses, lichens, algues et animaux colonisateurs ayant élu domicile sur le toit d’une habitation mais aussi de lui rendre son éclat des premiers jours.

Les différents types de nettoyage

Il existe essentiellement 2 types de nettoyage des toitures à savoir : le nettoyage mécanique et le nettoyage chimique. Le nettoyage mécanique constitue la partie la plus importante de l’opération en raison de son caractère obligatoire. En tant que procédé manuel, il reste le plus utilisé quel que soit l’état des lieux et l’ancienneté de la toiture. Seules les étapes constituant l’opération changent en fonction de ces deux paramètres. En effet, si le toit n’a que 2 ans d’âge, un simple lavage sous pression suffira amplement. Dans le cas d’un toit plus ancien, soit environ 10 ans, le nettoyage mécanique consistera en un brossage de la toiture. Enfin, cette manière d’épurer le toit permet de protéger l’environnement. Ceci n’est pourtant pas le cas du second type de nettoyage. Le nettoyage chimique, comme son nom l’indique, emploi des produits chimiques contre les colonisateurs de la toiture. Certes, l’application de ce type de produits n’est pas aussi ardue que la mise en pratique du nettoyage mécanique car il suffit de les pulvériser sur les végétaux et de les laisser agir. Par contre, son mode d’action est plus long et nécessite tout de même un nettoyage mécanique dans la mesure où la mousse, les algues et le lichen sont déjà fortement ancrés sur le toit. Ce deuxième mode de nettoyage s’utilise généralement après plus de 10 années d’invasion de végétaux.

Où et comment ?

Il est tout de même indispensable de savoir que le nettoyage des toitures est un entretien qui doit se faire régulièrement pour éviter la prolifération des bactéries et, par conséquent la destruction et donc le remplacement complet d’une toiture. En effet, si les envahisseurs n’ont pas encore attaqué le toit, un entretien dit léger, en utilisant ce qu’on appelle un nettoyeur à pression ou encore un brossage léger suivi d’un rinçage à l’eau conviendra parfaitement. Un tel entretien effectué tous les ans conservera au toit son état originel, rallongera sa durée de vie et ne reviendra pas trop cher.

Enfin, comme il s’agit d’un travail en hauteur et parfois sur des matériaux délicats, il nécessite de prendre quelques précautions pour effectuer correctement le nettoyage de la toiture. Dans un premier temps, ne pas confier la tâche à une personne sujette à des vertiges. Dans un second temps, il faudra prêter une attention particulière à la matière dont le toit est constitué. Par exemple, il est préférable de ne pas marcher directement sur un toit en ardoise. Pour ce faire, une échelle posée à plat fera l’affaire. Dans le cas d’une toiture en tuile, ce qui est également valable pour une toiture en ardoise, l’entretien utilisant un nettoyeur à pression devra se manipuler avec une grande précaution, au risque de détacher ces dernières. Enfin, les toits composés de fibrociment ne devront pas subir de nettoyage car cela risquerait de propager des particules d’amiante dans l’atmosphère.

Demandez gratuitement une information sur un projet

DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT EN LIGNE POUR VOTRE ENTRETIEN

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone

La ville ou se situe votre projet (obligatoire)

Votre Projet concerne

Votre message