Le ravalement de façade recouvre des opérations de nettoyage, de rénovation des enduits, peintures, crépis, et de réparation ou modernisation des murs et de l’isolation. En France, la législation impose d’effectuer un ravalement de façade de façon régulière, en général tous les dix ans – avec la possibilité de repousser l’opération si la façade est dans un état particulièrement bon.
Toujours du point de vue légal, les travaux doivent être déclarés en mairie ; aucun permis n’est nécessaire. Si le ravalement est confié à un professionnel, ce qui sera le cas le plus fréquent, il se chargera généralement des modalités légales.

Deux objectifs peuvent donc être remplis par le ravalement de façade :

  • Rénover les « propriétés » de la façade : remettre à neuf ou améliorer son isolation ; réparer les fissures, les parties endommagées ou particulièrement salies ; ou encore, remplacer l’ancien revêtement par un revêtement plus écologique.
  • Changer tout ou partie de l’apparence d’une façade. Cela revient à changer complètement l’allure extérieure d’une maison ou d’une résidence. Ce changement peut être imposé, par exemple par le syndic d’une résidence ou d’un lotissement, afin de moderniser l’apparence d’un quartier, le débarrasser de ce qui pourrait le faire paraître vieux, usé, sale, ou démodé. A l’inverse, il est important de connaître les règles en vigueur dans son lotissement et sa commune, car toute modification – changer de couleur ou peindre ses volets suffit – est sujet à des normes qui doivent être respectées.

Le ravalement est effectué par un spécialiste, le façadier ; celui-ci doit proposer un devis au forfait, incluant toutes les étapes de la rénovation en une seule prestation. Le coût sera évidemment fonction de la surface à ravaler, et du type de nettoyage, entretien ou rénovation à apporter. Il est très difficile de donner une fourchette de prix pour ce type de travail, tant les modifications à effectuer et la surface à rénover peuvent varier d’un logement à un autre.A titre d’exemple, sachez que le ravalement « complet » d’un appartement de quelques pièces peut sans problème atteindre les 40 000 euros…

Le coût du ravalement de façade sera soumis à la TVA, mais donne accès à une TVA à taux réduit à 5,5%, au titre de l’amélioration de l’habitat.

Demandez gratuitement une information sur votre projet

 

facade facade1